Interventions






C’est depuis les attentats à Paris de 2015 et à la demande du Ministère de la justice (SPIP des Landes et de la Gironde) que Nicolas Tarek Camoisson intervient dans plusieurs centres de détention de la région Nouvelle-Aquitaine.
Soutenu par la préfecture des Landes, il dirige rencontres, cours, formations et ateliers pour l’ensemble des détenus et plus particulièrement pour un public de détenus radicalisés, condamnés pour terrorisme mais aussi pour le personnel pénitentiaire.
Pour les détenus, deux champs d’actions sont développés : ce sont, d’une part, des cours sur le Moyen-Orient (histoire, géopolitique, religion, géographie), groupes de rencontres et de discussions avec comme sujets les discriminations, la relation à l’autre, etc. D’autre part, et depuis 2019, il anime un atelier de calligraphie arabe et de street arts ouvert à tous (hommes et femmes) et dirige des résidences de journalistes (financement DRAC).

Parallèlement, il forme le personnel pénitentiaire contre la lutte de la radicalisation et intervient dans le Programme de Prévention Radicalisation Violente (PPRV), pour la commission de l’organisation d’Assises territoriales de l’Islam de France et collabore avec le CAPRI.

L’approche de Nicolas Tarek Camoisson est celui d’un homme du terrain qui a grandit et vécut au Moyen-Orient pendant plus de 20 ans. Il fut très tôt engagé comme caméraman puis photographe en Syrie, au Liban, en Jordanie. Reporter de guerre, il a approché, appris, vécu et partagé avec les différentes communautés religieuses et classes sociales de la région, chrétiens orthodoxes ou catholiques, musulmans sunnites ou chiites, druzes et alaouites, gens du peuple ou personnalités.
Avec ces éléments et grâce à une approche des médias, notamment à partir de ses propres photographies, il amène son public à une analyse critique des supports de communication, à construire un autre regard, une capacité à comprendre la complexité de cette région et les liens avec l’occident.

C’est dans ce cadre qu’il se prépare à  l’éventualité d’intervenir auprès de la communauté musulmane et des quartiers en difficulté en France et aussi à l’étranger.